C’est le printemps : mettez-vous au vert ! Nutrition énergétique.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

C’est le printemps, énergie Bois…

La nature nous enseigne : L’énergie de printemps. La force jaillissante, comme une montée de sève ! Bref, le renouveau, une renaissance. Il en est de même pour nous, car notre fonctionnement énergétique est le même.   Durant l’hiver tout semble se figer, la nature perd sa vitalité apparente, elle est gelée. Et de même, nous avons fonctionné au ralenti, nous avons fait la marmotte, cocooné, nous avons certainement mangé un peu trop ou du moins plus  « lourd », et c’est bien normal car l’hiver, comme la nature nous hibernons.   Au sortir de l’hiver, l’énergie vitale remonte à la surface, et avec l’apparition des beaux jours, les journées qui rallongent, les températures plus douces, l’apparition des premières pousses au vert tendre, les premières fleurs, qui n’a pas envie de s’activer, de sortir, de s’aérer ? Qui n’a pas ressenti le besoin de se « décrasser » ? C’est en effet le temps du grand nettoyage de printemps, au jardin, à la maison, et pour nous même : se nettoyer de l’intérieur, éliminer les toxines emmagasinées,  perdre quelques kilos, changer de vêtements, de couleurs…  Vous avez ressenti cela ? - Alors c’est bon signe, cela veut dire que votre organisme vit et s’adapte au changement de l’énergie de saison. Alors, profitez de ce renouveau, c’est le bon moment ! Cette énergie montante saura vous porter. Et pour ceux qui, au sortir de l’hiver, ne ressentent pas l’impulsion de ce renouveau d’énergie, qui se sentent fatigués, lourds, sans motivation, sans envie… cela signifie que votre énergie a de la difficulté à s’adapter. C’est la signature d’un déséquilibre énergétique qui fait que vous n’êtes pas synchronisé. L’énergie est là mais vous ne savez pas quoi en faire, votre corps ne la gère pas,  d’où cette sensation de fatigue. Raison de plus pour entreprendre ce grand nettoyage de printemps, il vous sera salutaire. Si toutefois vous n’avez pas la force, le courage de l’entreprendre par vous-même,  faites-vous aider. En médecine chinoise, le printemps est associé à l’élément Bois. Le couple de méridiens Zang-Fu associé est F (foie) et BV (vésicule biliaire). Et pour eux aussi, ce doit être le grand nettoyage de printemps. Naturellement, en lien avec le printemps, le métabolisme du Foie augmente pour favoriser l’élimination de toutes les accumulations hivernales. Le Yang remonte à la surface et circule de nouveau pour favoriser l’élimination des toxines. La nature est bien faite ! Mais attention, trop de yang nuit au yin, et, si le foie est déjà  tendu (énergie trop forte ou stagnante), avec l’arrivée du printemps, il monte alors plus en pression. C’est alors que risque d’apparaitre les problèmes (par exemple, conjonctivites, maux de tête, irritabilité, allergies, gastrites, installation d’hypertension artérielle, cervicalgies etc.…).

Profiter de l’énergie du printemps pour préserver sa santé. L’énergie du printemps (Bois) prépare celle de l’été (feu), période durant laquelle notre organisme va consommer beaucoup d’énergie. Il convient donc de préparer le terrain.   La première recommandation est de suivre ce rythme naturel de la nature, de commencer ce nettoyage de printemps par une nourriture adaptée : mettez vous au vert !!! Dans la tradition, cette période correspond au Carême. Pas de hasard ! Il s’agit après les festivités de la Nativité, de se purifier en faisant une diète, salutaire pour le corps, l’esprit et l’âme.  On se nourrit alors de céréales et de légumes, en faisant maigre, c’est-à-dire en évitant la viande, qui est un aliment riche.

En nutrition énergétique, les protéines sont considérées comme des aliments  sans fibres, apportant beaucoup de yang qui est responsable de la transformation des déchets en poisons.  C’est la porte ouverte à de très nombreuses pathologies internes, cancer y compris. Le printemps est la saison du foie qui aime les drainages, il est donc bon à cette période d’envisager une cure de désintoxication de cet organe grâce à des plantes comme le pissenlit, l’artichaut, la radis noir, le romarin, sans oublier le jus de citron. On peut aussi penser à de courtes périodes de jeûne. Faites le nettoyage à l’intérieur comme à l’extérieur. Évitons dans tous les cas, tout ce qui peut mettre le feu aux poudres : le lait, le beurre, le fromage, les yaourts, le chocolat, l’alcool, le café. Préférez la saveur Doux à la saveur Acide (pour soutenir la Rate et éviter l’excès du Foie). Évitez les excès de nourriture et de boisson. Favorisez les légumes verts. Favorisez les viandes légères, le poulet, le poisson. Voici une liste d’aliments bénéfiques à consommer au printemps et durant l’été (tout en maintenant la règle qu’on ne qu’on ne consomme les fruits et légumes qu’au moment de leur saison) : Légumes : Asperge, Artichaut, Aubergine, Carotte, Chou-fleur, Concombre, Courgette, Épinard, Haricot vert, Oignon, Petits pois, Pissenlit, Poivron, Radis, Salade, Tomate Fruits : Abricot, Banane, Cerise, Figues, Fraises, Kiwis, Melons, Nectarines, Pastèque, Pêche, Prune Céréales et légumineuses adaptées: Blé, Épeautre, Orge, Millet, Soja. Produits animaux adaptés:  Poissons maigres, Viande très peu grasses, Volailles. Pour ce qui est du fromage et des produits laitiers : ils encrassent l’organisme, surtout les organes filtres (donc le Foie).  De plus, très indigestes, c’est une perte  d’énergie pour  l’élimination des déchets. Apprenez donc à vous en passer progressivement. Si vous êtes accros au fromage, faites vous plaisir de temps et temps (repas de fête) et préférez le fromage de chèvre ou de brebis. Arrêtez l’alcool, le chocolat… Mode de préparation des aliments : le sauté court (de légumes ou de viandes), la cuisson à la vapeur ou à l’étouffée (poissons, légumes). Préférez les condiments comme l’ail, l’échalote. Puisque nous sommes en plein dans la nutrition énergétique telle que me l’a enseignée Jean Pellissier, je vous conseille également de penser aux thés chinois : thés noirs (appelés thés rouges en chinois) comme les thés Pu Er ou les thés du Yunan. Ils contribueront au nettoyage du  foie et à l’élimination des toxines. Boire régulièrement le thé tout au long de la journée, par petites gorgées. De grandes quantités de liquide fatiguent l’énergie du Rein, garant de notre longévité.

Vous pouvez aussi soutenir l’harmonisation du Bois avec la synergie Bois de la phyto énergétique...

Les points d’harmonisation Bois : Exercez des pressions sur ces 2 points F et VB. Le 1F : à l’angle ungléal du gros orteil, côté externe. Le 41VB : sur le bord externe du coup de pied, dans le prolongement de la palmure 4 et 5 orteil. Commencez par F à droite puis à gauche et ensuite, VB, de même.

Qu’en est-il de nos émotions ? « Qui suis-je ? ». Toutes les interrogations d’identité sont réunies dans cette question. Lorsque F est en déséquilibre, nous ne savons pas très bien qui nous sommes, nous nous cherchons, nous avons des difficultés existentielles pouvant générer de la culpabilité, des dépendences… Le Bois, le Foie, est porteur du Roun. Il a à voir avec l’hérédité, et les affects familiaux (liens de sang). En harmonisant le Bois, vous serez à même de résoudre les vieux problèmes, vieux conflits, difficultés  relationnelles… Le travail énergétique inclut la gestion des émotions.  Lorsque  F est en tension, en excès, nous ressentons de la colère qui n’est pas autre chose qu’une libération de ce trop plein d’énergie (à condition bien-sûr qu’elle explose, sinon c’est une bombe à retardement).
L’énergie du F en équilibre, est celle de la tempérance, de l’harmonie. C’est le moment de vous mettre au chi kung, au tai chi, à la méditation… Relaxez-vous et faites appel à votre imagination, à votre intuition : rêve et créativité sont placées sous le signe du Bois. Pour en savoir plus, avoir encore plus de conseils, je vous invite à lire mes petits bouquins : «5 éléments » ; « Points de saison ».


  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »